DISPOROPSIS JINFUSHANENSIS

DISPOROPSIS JINFUSHANENSIS

Tout comme les disporums, le genre Disporopsis reste encore trop méconnu. Ces plantes vivaces ne manquent pourtant pas d'atouts. Tout d'abord, ils sont persistants et permettent donc de verdir un coin sombre toute l'année. Leurs fleurs sont plus discrètes mais en nombreuses clochettes pendantes sous le tiges. La plupart des espèces forment de beaux couvre-sol assez bas. Les différentes espèces ont montré une très bonne résistance au froid et ne se sont même pas défeuillées lors du mois de février 2012. Par leur taille assez basse -à quelques exceptions près- on les utilisera soit en devant des massifs, soit entre des plantes plus hautes. Les plantes s'étendent lentement par d'épais rhizomes courant à la surface du sol. Elles affectionnent les lieux ombragés dans des sols fertiles, bien drainés et pas trop secs même si elles se montrent très tolérantes une fois installées. Dans le jardin, j'ai associé les espèces basses à des Epimedium persistants, des Speirantha, des Ophiopogon pour leurs feuillages plus fins et des Isodon plus hauts. On peut aussi les associer à des corydales et des fougères.

Disporopsis jinfushanensis est sans doute l'espèce la plus petite. Elle forme un petit tapis ne dépassant pas les 10 cm de haut. Ses tiges portent des petites feuilles arrondies, coriaces et persistantes. Au printemps, petites clochettes blanches marquées de pourpre.

En cours de production


8 autres produits dans la même catégorie :